Bonjour Josette,

Tu te souviens surement de moi, on s’est rencontré au Salon du livre en mars dernier et nous avons eu de beaux échanges. Je veux te donner de la rétroaction sur ton merveilleux livre. Lorsque j’ai tenu ton livre dans mes mains la toute première fois, je me souviens t’avoir dit que je vibrais très fort à son contact et j’ai su à ce moment que je devais l’acheter. Aujourd’hui je sais pourquoi.

J’ai commencé la lecture du chapitre 4, la ville verte, cette semaine.

Ce qui est merveilleux et déroutant à la fois avec ce livre, c’est que quand je lis un chapitre, le mois qui suit, je le « travaille » et cela bien malgré moi. Les circonstances sont mises sur mon chemin afin de me faire travailler les leçons enseignées dans le livre. Donc tu peux imaginer que les trois derniers mois ont été assez ardus à vivre, mais quel beau nettoyage intérieur. J’ai eu une période de colères répétées au point où ma fille m’a demandé ce qui se passait; elle disait que ce n’était pas comme moi que de me mettre en colère comme ça. Je lui ai expliqué que ça faisait parti de mon cheminement, mais je dois avouer qu’à ce moment je pensais que je rétrogradais dans mon cheminement, car il m’était impossible de « camoufler » mes colères. Je n’avais pas encore fait le lien avec Le livre !

Le plus difficile a été la visite de la ville jaune, cette merveilleuse ville des émotions. La première lecture de ce chapitre m’a fait beaucoup pleurer. J’ai pu me relier à tous ces masques identifiés …La solitude, la vulnérabilité, la culpabilité, le manque d’amour…et aussi au besoin d’accepter mon ombre, mon côté sombre. M’aimer comme je suis, Être tout simplement…ce qui permet de laisser les autres Être aussi…ce qui élimine tout jugement et guérit les blessures….Mais c’était trop pour moi à ce moment là, j’ai donc décidé de le mettre de côté. Je venais de terminer le travail sur les deux premiers chapitres et j’avais besoin d’une pause ! Mais, TOUT le mois d’avril, j’ai été mise face à mes émotions; l’une n’attendait pas l’autre. Beaucoup de larmes ont été versées au cours de ce mois. Ce n’est que la semaine dernière, à la fin du mois, que j’ai pensé à ressortir le livre. Et là, tout ce que je vivais y était écrit et les réponses aussi. J’ai finalement fait le lien entre les expériences vécues et les leçons véhiculées par Le livre. J’ai réalisé combien ce livre Est vivant. C’est comme si, quand on lit un chapitre, un processus s’enclenche automatiquement pour nous le faire assimiler au travers de nos expériences vécues jour après jour. Et on sait quand on est prêt pour passer au chapitre suivant. C’est aussi à ce moment-là que j’ai réalisé que ce voyage au pays de l’Arc-en-ciel intérieur, tu l’as vraiment fait avec les Dakinis. Seule une personne ayant vraiment vécue tout cela , d’après moi, peut écrire ce livre qui contient tellement d’enseignements, de sagesse et de si bons outils.

Tu donnes aussi beaucoup d’exemples personnels. Ça a peut-être été difficile pour toi de décider de t’ouvrir comme cela au monde entier, je ne sais pas, mais ce que je sais c’est que tous ces exemples que tu nous offres si généreusement aident vraiment à comprendre et à assimiler les leçons, à faire des liens. On n’a peut-être pas vécu exactement la même chose que toi, mais ça réveille nos propres souvenirs et ça nous fait comprendre combien un moment/une expérience dans notre enfance peut avoir un impact significatif sur notre vie même des dizaines d’années plus tard. On réalise, comme tu le dis si bien, que nos croyances sont basées sur des données erronnées et oh combien cette prise de conscience est libératrice, c’est merveilleux.

J’ai hâte de lire la suite car je sais qu’à la fin de la lecture je serai une personne entièrement transformée. Mes couleurs brillent de plus en plus, grâce à toi, aux Dakinis, à moi et à mes anges.

Alors merci du fond du coeur de partager cette expérience avec nous; tu nous aides vraiment à faire briller notre acr-en-ciel intérieur.

ailesdelespoir.com

Merci Josette!

Diane Lévesque



Cliquez pour voir l'atelier "J'ose être Dieu"

Cliquez ici pour acheter nos livres