Auteure

     

Transmettre et embellir sont les deux moteurs qui m’animent en créativité.

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai besoin de partager ce que je sais et j’aime ce qui est beau.

Transmettre : Il y a quelques années, un besoin de partager mes découvertes, mes connaissances, mes expérimentations pour ouvrir des possibilités à d’autres, pour éclairer la route de ceux que je rencontrais, m’a décidée à démarrer un groupe de mieux-être. Avec quelques amies, nous avons commencé à nous rencontrer aux deux semaines pour reprendre la responsabilité de nos vies. Depuis 1999, ce groupe évolue, se modifie, accueille de nouvelles personnes et son impact dans leur vie est important. Les retombées positives dépassent le groupe, englobent les familles et font des ricochets dont je ne connais pas le rayonnement. Ce qui m’a amenée à l’écriture de « J’ose être Dieu ». Si un petit groupe, dont les membres ont retrouvé le pouvoir de créer leur vie, peut apporter des changements majeurs dans son milieu, pourquoi la même recette ne serait-elle pas applicable à grande échelle? Les messages contenus dans « J’ose être Dieu » peuvent réellement apporter des changements dans la vie de toute personne qui les met en pratique.

Embellir : Pour me sentir en équilibre, j’ai besoin de beauté autour de moi. Depuis toujours, c’est le critère qui détermine ce qui entre dans mon environnement et ce, dans les domaines les plus divers. C’est donc la beauté qui était la priorité dans la création de « J’ose être Dieu » et pour les étapes de sa réalisation. C’est d’ailleurs le premier mot que les gens utilisent en voyant le livre dans les différents salons du livre où je le présente. Et cette beauté extérieure par effet miroir apporte la beauté intérieure à celui qui s’en inspire.